«Commencer la journée par un verre d’eau»

Claudia Lenz est écotrophologue diplômée. Dans le cadre d’un entretien, cette nutritionniste d’Essen souligne les rites à respecter en buvant.

Madame Lenz, à quelle fréquence recommandez-vous de boire ?

Il faut de préférence boire toutes les heures ou toutes les deux heures l’équivalent d’un à deux verres d’eau. Tout volume excessif de liquide ingéré d’une seule fois est aussitôt éliminé par l'organisme sans qu’il n’ait été absorbé dans le sang via l’intestin. Par ailleurs, je conseille de prendre un verre d'eau minérale le matin avec son café ou son thé, pour commencer la journée avec un apport liquidien suffisant.

Quelles boissons sont particulièrement adaptées ?

Les meilleures boissons pour étancher la soif sont des boissons à faible teneur en calories et non sucrées telles que par exemple l’eau minérale.

A quoi reconnaît-on que l'on boit trop peu ?

Les signes d’un apport liquidien insuffisant sont par exemple un besoin réduit d'uriner, une peau déshydratée, des problèmes de circulation, des crampes musculaires, des difficultés à se concentrer, une fatigue chronique et une moindre résistance au stress. Il convient d’ailleurs de noter que la sensation de faim entre les repas peut en fait être le signe d’un organisme en manque d’eau.

Quels sont les avantages de l’eau faiblement minéralisée ?

Elle convient en qualité d’accompagnatrice neutralisante des plats et des boissons. Mais elle est également adaptée pour étancher la soif avec délicatesse, en la combinant de multiples façons. Plus la teneur en sels minéraux est faible, plus le goût spécifique sera neutre.

L’eau faiblement minéralisée convient par ailleurs à la préparation d’aliments pour bébés. Les nourrissons et jeunes enfants sont particulièrement sensibles au sel de table et aux sels minéraux. En effet, leurs reins ne sont pas encore pleinement développés et sont ainsi trop fortement sollicités. Chez les adultes, l’eau faiblement minéralisée protège d’un apport trop élevé en sodium.